Contactez-nous : (+33) 6.15.51.46.18

Le bruit au travail : un risque à prendre au sérieux

Bruit Protection sonore agriculture travail

Le bruit est un facteur de risque auquel de nombreux exploitants agricoles font face au quotidien, sans forcément prendre de mesures pour en réduire l’impact sur leur santé. Malheureusement, l’exposition répétée et prolongée au bruit impacte non seulement l’audition, mais elle entraîne également de hauts niveaux de stress et de fatigue. Elle cause ainsi une perte de productivité. Le bruit au travail est un facteur de risque à prendre au sérieux, et contre lequel des mesures simples et efficaces peuvent être mises en œuvre.

La réglementation sonore encore trop peu connue

Le droit du travail encadre théoriquement la puissance sonore à laquelle les travailleurs peuvent être exposés. Elle ne doit pas dépasser une moyenne de 80 décibels sur une journée de 8 heures. On considère par ailleurs qu’au-delà de 130 décibels, l’exposition, même brève, est dangereuse pour le travailleur. Une législation trop ignorée et que très peu appliquent au quotidien, notamment dans le secteur agricole où les travailleurs sont souvent contraints à passer de longues heures à proximité de machines très bruyantes.

Souvent méconnus, les effets négatifs de l’exposition au bruit sur la santé ne doivent toutefois pas être sous-estimés. Au-delà des bourdonnements que tout un chacun peut ressentir après quelques heures passées dans un environnement bruyant, il existe des dangers moins identifiés, comme les risques de perte d’audition et même de surdité sur le long-terme. Les bruits importants causent aussi des surplus de fatigue et de stress qui peuvent avoir des conséquences désastreuses (dépression, risques cardiovasculaires,…).

C’est enfin la qualité du travail qui pâtit d’une exposition de longue durée à des niveaux sonores trop élevés. Le travailleur agricole qui passe sa journée dans le bruit des machines perd naturellement en concentration et en efficacité. Son travail est progressivement moins bien fait, il perd en productivité, et les risques d’accident au travail s’accroissent de manière exponentielle.

Des solutions existent pour lutter contre les dangers du bruit

Mais le bruit au travail n’est pas une fatalité. Les volumes peuvent être réduits en adoptant une approche proactive et volontariste. Dans un premier temps, il est possible d’étudier l’ensemble des risques d’exposition au bruit et de déterminer s’il existe des moyens d’en diminuer les volumes, que ce soit en amont en achetant des machines moins bruyantes, ou en aval, en limitant la propagation du bruit.

La solution la plus efficace (et la moins onéreuse) contre les risques du bruit au travail, demeure l’utilisation de casques antibruit et de bouchons, qui permettent d’atténuer fortement le bruit tout en conservant une liberté de mouvement et d’action totale. La boutique Selenca propose d’ailleurs les meilleurs produits du marché, qu’il s’agisse de casques antibruit ou de bouchons.

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

Suivez-nous sur Facebook !

This message is only visible to admins.

Problem displaying Facebook posts.
Click to show error

Error: Error validating access token: The user has not authorized application 1332798716823516.
Type: OAuthException
Subcode: 458
Fermer le menu

×

Panier