Contactez-nous : (+33) 6.15.51.46.18

Taille des vignes après les vendanges : des gestes indispensables en toute sécurité

selenca_gant_maxidry_zero_56_451_atg

Abandonnée à elle-même après les vendanges, la vigne retrouve rapidement son état naturel, celui d’une liane. Sans taille, elle s’allonge et se ramifie, ce qui peut nuire à la prochaine récolte. Ainsi, pour une production en quantité et en qualité, il est indispensable de bien négocier cette période, avec notamment les bons outils et les techniques appropriées, pour être efficace et rester en sécurité.

Quand la taille compte dans la qualité des vignes

Le public et les médias ne s’intéressent à la vigne qu’à la saison des vendanges. Pourtant, c’est toute l’année que cette culture a besoin d’attention, en particulier dans les mois suivant les vendanges. En effet après avoir perdu ses feuilles, la vigne se prépare à hiberner, il faut donc que les conditions soient optimales pour qu’elle ne souffre pas. Comme nous, elle aime avoir les pieds au chaud pendant l’hiver. Il nous faut alors rabattre la terre du milieu des rangs vers les pieds pour les protéger du froid.

C’est justement pendant ce repos végétatif, que s’effectue la taille, une opération minutieuse, technique, de la plus haute importance tant pour la qualité de la récolte que pour la pérennité de la vigne. On taille pour limiter la croissance (donc l’encombrement), pour diminuer le vieillissement de la souche, tout en provoquant le développement de rameaux fructifères. L’opération conduit à choisir à la fois la forme du pied, mais aussi la quantité de végétation et de fruits qu’on va obtenir. Seuls les bourgeons situés sur les rameaux de l’année précédente pourront théoriquement fructifier.

Des outils et des techniques adaptées à cette opération

Pendant cette période post-vendanges, le vigneron va donner plusieurs coups de sécateur par cep de vigne afin d’obtenir la bonne taille. Parfois il utilise également sa scie afin de raccourcir un gros bras qui s’est trop allongé. Plusieurs autres outils peuvent intervenir à cette occasion, notamment les tracteurs, tondeuses, rogneuses et pulvérisateurs. Il s’agit là d’un travail de haute technicité et de grande pénibilité. Heureusement qu’il y a aujourd’hui le matériel dernier cri et les experts en la matière pour accompagner les vignerons.

Pour ce qui concerne la taille, il est recommandé d’utiliser des sécateurs pneumatiques et électriques afin de diminuer le risque de tendinites et autres troubles musculo-squelettiques (TMS) et des gants à coque de protection pour éviter les coupures aggravées par la puissance des sécateurs modernes.

Il faut aussi bien se couvrir avec des bottes et des vêtements de protection contre le froid et la pluie. Selenca propose d’ailleurs sur son catalogue disponible en ligne, plus de 1500 références destinées à limiter les risques professionnels dans les métiers de l’agriculture.

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

This message is only visible to admins.

Problem displaying Facebook posts.
Click to show error

Error: Error validating access token: The user has not authorized application 1332798716823516.
Type: OAuthException
Subcode: 458

×

Panier